Accueil » Entreprises Réussites » Google propose son nouveau programme News Showcase en France

Google propose son nouveau programme News Showcase en France

Google a lancé son programme News Showcase en France, après l’avoir lancé aux États-Unis et au Royaume-Uni plus tôt cette année.

Ce programme permet aux éditeurs de présenter leur contenu sur Google Actualités, qui s’affiche sous la forme d’une carte dans l’application mobile et d’un carrousel pleine largeur sur le bureau.

Google affiche à tout moment trois articles de chaque éditeur et permet aux utilisateurs de les faire défiler verticalement pour accéder à d’autres contenus. Il affiche également des articles connexes d’autres éditeurs sous chaque article pour encourager les lecteurs à explorer d’autres sources d’information liées au sujet qu’ils lisent.

Google affirme que les éditeurs participant à son programme News Showcase ont constaté une augmentation moyenne du trafic de 70 % au cours des six derniers mois. »

Google News Showcase
Google News Showcase

Google News Showcase maintenant disponible en France !

Google a lancé son programme News Showcase en France, qui permettra aux organismes de presse de bénéficier d’un financement et d’un soutien de la part de l’entreprise.

Le programme est conçu pour aider les organismes de presse à devenir plus durables en leur fournissant des ressources qui peuvent les aider à créer du contenu de haute qualité et à atteindre de nouvelles audiences.

« Nous sommes convaincus que le journalisme est un élément vital de la société, et nous nous engageons à aider les éditeurs à répondre à leurs besoins financiers tout en créant des modèles économiques durables », a déclaré Richard Gingras, responsable de Google News Lab pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. « Nous sommes ravis d’étendre nos efforts en France, où nous avons déjà travaillé en étroite collaboration avec les éditeurs sur des projets innovants comme Fact Check. »

Le lancement en France fait suite à l’annonce faite par Google le mois dernier de l’expansion mondiale de son initiative « News », qui comprend un fonds de 300 millions d’euros pour les éditeurs européens.

Google a déclaré qu’il ajouterait progressivement d’autres sites au programme, mais n’a pas encore communiqué d’informations à ce sujet. La société n’a pas non plus indiqué combien d’éditeurs se sont inscrits au programme jusqu’à présent.

La vitrine d’actualités se présente sous la forme d’un carrousel en haut des pages de résultats de recherche et affiche les articles des éditeurs d’actualités qui font partie du programme de Google. L’objectif est d’aider les lecteurs à trouver plus rapidement un contenu plus pertinent, mais Google dispose ainsi d’un autre moyen de concurrencer d’autres plates-formes telles que Facebook et Twitter, où les éditeurs peuvent atteindre directement un public sans avoir à se fier aux algorithmes de Google ou à des portails tels que Google Actualités, qui fournissent des liens vers les sites Web des éditeurs.

Qu’est-ce que News Showcase par Google ?

Google a lancé son programme Google News Showcase en France, une initiative conjointe entre Google et l’AFP (Agence France-Presse) qui permettra aux éditeurs français de recevoir des paiements directs du géant technologique pour leur contenu d’actualité.

Cette nouvelle intervient alors qu’Alphabet, la société mère de Google, fait l’objet d’allégations antitrust de la part de la Commission européenne en raison de sa domination présumée sur la publicité en ligne. La Commission a accusé Google d’utiliser sa position dominante dans le domaine de la recherche pour favoriser son propre service de comparaison de prix, une allégation que Google a démentie.

Les vitrines de Google News sont disponibles sur la page de résultats de recherche de la société, avec des résultats mitigés : certains sites ont des placements beaucoup plus visibles que d’autres. Un porte-parole de l’AFP nous a dit qu’il n’y avait pas de processus de sélection formel, les sites étant ajoutés à la vitrine en fonction de leur « valeur informative » et de la « qualité de leurs reportages ».

Rédaction par Nico

Revenir en haut de page